Digitalisation du retail, quel avenir ?

Digitalisation du retail, quel avenir ? Digitalisation du retail, quel avenir ?
La bataille entre le commerce physique et le e-commerce fait toujours rage en 2018 ! Mais faut-il vraiment mettre ces deux formes de retail en confrontation? l’avenir du retail ne pourrait-elle pas se trouver dans la digitalisation ? Explications.

  1. Les magasins physiques, véritables relais du e-commerce

 

« Le e-commerce va signer la mort du commerce physique » une phrase qui a été prononcée un grand nombre de fois pendant ces dernières années. Alors oui, l’e-commerce est en croissance et gagne des points régulièrement, mais il n’a pas pour autant provoqué l’arrêt des magasins ou des points de ventes. Il a cependant ralenti leurs marges de progression.

Ces dernières années, on a surtout assisté à une transformation du commerce physique qui s’adapte petit à petit au digital. D’abord avec la possibilité de commander en ligne et de retirer ses produits en magasin puis avec une digitalisation des espaces de vente avec les technologies in-store et le phygital. Désormais, ce sont des outils connectés qui sont utilisés directement en magasin comme des miroirs connectés, des cabines d’essayages intelligentes ou alors la possibilité de payer par mobile.

 

  1. Une cohabitation possible ?

L’avenir du retail serait-il alors des magasins hyper connectés qui pourraient à leur tour signer l’arrêt du e-commerce ? Peu probable d’après les experts du domaine qui penchent plutôt vers une complémentarité entre les deux formes de commerce. On pourrait ainsi parler d’un retail omnicanal, utilisant tous les canaux de diffusion possibles. Cela pourrait être une solution pour intéresser un client de plus en plus connecté et réactif aux nouvelles technologies.

La digitalisation pourrait permettre de repenser complètement le parcours client.  Aujourd’hui, l’expérience en magasin se fait après la consultation des produits en ligne. Demain, on pourrait très bien assister à l’inverse avec des technologies « store to web » qui permettront aux clients de tester les produits directement en magasin puis de pouvoir ensuite les acheter en ligne de manière régulière.

L’avenir du retail physique sera sûrement dans le digital, reste maintenant à savoir comment les technologies vont impacter ce changement, autant pour les sites e-commerce et les agences web qui les créent que pour les lieux physiques.

 

Insitaction

Commentaires

Vous aimerez aussi