3 conseils pour repérer une fake news

3 conseils pour repérer une fake news 3 conseils pour repérer une fake news
Les fakes news abondent sur le web et sont devenues le nouveau cheval de bataille des politiques. Pour contrer ce nouveau fléau du web, les pays mettent au point des dispositifs de sécurité visant à protéger les internautes des fakes news, notamment pendant les périodes électorales comme le dispositif juridique mis en place par Emmanuel Macron en 2018. Comment savoir si l’on a affaire à une fake news ? Voici 3 conseils pour les repérer.

1 : L’information est-elle fiable ?

C’est la première question à se poser lorsqu’on tombe sur une information qui nous paraît douteuse. Afin de savoir si l’information est véridique, voici quelques questions que l’on peut se poser :

  • L’information possède-t-elle une source concrète ? Une information importante sans preuves fiables est difficilement vérifiable, dans la majeure partie des cas il s’agit d’une fake news.
  • Le site d’où provient l’information est-il une référence dans son domaine ? Si un site d’informations ou d’actualité communique une nouvelle importante, il y a de fortes chances qu’elle soit vraie. Par contre, si l’information provient d’un site inconnu, mal référencé et n’ayant pas beaucoup d’importance, il est tout à fait possible d’avoir affaire à une fake news.

 

2. Les données communiquées sont-elles cohérentes ?

Autre astuce pour repérer une fake news : la cohérence de l’information transmise. Les fakes news possèdent généralement des ambivalences dans les dates,  les lieux ou même les institutions ou personnalités citées. Une information officielle doit être sans erreur. De même, le ton doit être informatif et objectif, un site d’information ne donnera pas un avis précis à part dans un édito ou dans des cas précis.

Une news avec des incohérences flagrantes, une volonté de jouer sur l’émotionnel et un parti pris clairement exposé aura toutes les chances d’être une fake news.

3. Le site m’incite-t-il à partager la nouvelle ?

Les fakes news prennent de l’ampleur parce qu’elles sont partagées massivement sur les médias sociaux, créant une réaction en chaîne au fur et à mesure des commentaires, like et partages. Une fake news incitera explicitement au partage afin qu’un maximum de personnes soient au courant de la nouvelle. Méfiez-vous des sites des informations demandant clairement un partage pour diffuser la nouvelle. Avant toute action de votre part, n’hésitez pas vérifier les informations sur d’autres sources fiables et de faire des recherches personnelles afin d’être certain à ne pas avoir affaire à des fakes news.

Insitaction

Commentaires

Vous aimerez aussi